AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Concordia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Le Concordia   Sam 3 Sep - 22:08

Magnus, entouré de deux gardes d'élite de l'AMS en armure assisté "Diable Noir", du capitaine du Concordia et de son second, vérifiant les derniers préparatifs sur la passerelle avant le grand départ. Celle-ci se trouvait au milieu et surélevé par rapport aux autres pont du navire. L'équipage de la passerelle s'affairaient autours des leviers afin de vérifier l'allumage des moteurs à vapeurs.
Devant lui, Magnus regardait la mer, à travers la baie vitrée, qui se perdait dans l'horizon. Il s'appuya contre la grande barre double et jeta un dernier coup d'oeil aux deux navire marchant du Consortium qui commençaient à s'éloigner des quais, se plaçant à proximité du Concordia.

Le Capitaine du navire s'adressa au Comte de Flavion, l'uniforme bleu et blanc impeccable et la casquette bien en place. Cet ancien capitaine de Corvette de la flotte avait accepté à coeur joie les commandes du Concordia, une occasion de reprendre la mer à bord de plusieurs milliers de tonne d'acier. Il avait ensuite recruté l'équipage nécessaire pour faire avancer ce navire entièrement motorisé, et des servants formés pour utilisé les pièces d'artillerie.

- Monsieur le Président. Le Concordia est paré.

- Tout le monde est à bord Capitaine Bonley ?

- Oui monsieur, l'équipage est au complet. Les 30 machinistes, les 150 artilleurs et les 67 matelots et officiers.

- Mes hommes sont tous présents ?

- Oui, les hommes du colonel Makareff ? Ils sont à bord depuis hier, 120 d'après le rapport du Major qui en à le commandement. Et votre garde personnel monsieur, 10 hommes. Bien que je ne vois pas l'utilité d'amener avec vous autant de soldats armés.

- Je dois juste rendre visite à un ami à Shaïkos après mon arrivé. Vous pouvez donnez l'ordre Capitaine.


- Bien monsieur.

Magnus se retourna vers la baie vitrée pour admirer le gigantesque port d'Heloron pendant que le Capitaine Bonley donnait ses ordres.

- En avant toute, barre à 60°. vitesse de croisière à 50 noeuds !

Les officiers de bord reprenaient ses ordres. Un officier de pont appela la salle des machine par l'un des long tubes de métal, un autre tourna la barre et dirigea le navire vers la sortie de port.
Magnus posa sa main gauche sur le pommeau de son épée. Il s'était toujours promis de l'emmener avec lui à bords d'un vaisseau, jamais il n'aurait penser en commander un un jours. C'était en quelque sorte un rêve de gosse qui se réalisait.

- Capitaine, direction Shaïkos. Amenez-nous là bas le plus rapidement possible. Au moindre problème prévenez moi sur le champ, je serais dans mes quartiers.

- Oui monsieur, à vos ordres.


Magnus quitta la passerelle accompagné de ses deux gardes en armure Diable Noir, laissant les uniformes bleu-blanc à leur travailles.

La petite flottille de trois navire quitta le port d'Heloron, leur puissantes hélices les propulsant vers la Capitale officieuse de l'Archipel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Concordia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Basse Haldaran :: Heloron :: Grand port commercial-