AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prélude à la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Prélude à la guerre   Dim 1 Jan - 18:36

Le grand port de Scyntilla était aussi impressionnant que la ville. Une véritable fourmilière qui chargeait et déchargeait les centaines de navires qui accostaient le port chaque jours.
Sur l'un des quai réservé à l'armée, Jax, un simple matelot qui servait à bord du Téméraire, était assit sur une caisse en haut d'un entrepôt et se curait les dents.
Il ne lui restait plus que quelques heures avant d'embarquer sur ce grand rafiot pour aller je ne sais où. L'Enseigne lui avait dit que c'était une affaire gouvernementale et qu'on avait pas besoin d'en savoir plus. Il se doutait bien que c'était au sujet de cette affaire du meurtre du Primarque et de l'ambassadeur, enfin pour ce qu'il en avait compris c'était une sorte de réunion au milieu de la mer Astéria.

- Laissez passé s'il vous plait ?

La voix provenait de l'officier qui gardait l'entré par derrière l'entrepôt. Jax sauta de sa caisse et jeta un coup d'oeil curieux. Il y avait un homme en costume chic qui désirait entrer pour je ne sais quelle raison, il cherchait dans sa mallette quand soudain l'officier se raidit en se tenant le coup. Les deux soldats qui l'accompagnaient eurent la même réaction avant de s'écrouler à terre, mort.

- Putain de ...

Jax laissa tomber son cure-dents devant la scène. De nul part, cinq homme sortirent et trois d'entre eux enfilèrent les uniformes de l'officier et des soldats. Jax voulut descendre et avertir les autres mais la sortie de l'entrepôt se situait juste devant les étrangers. Ne pouvant bouger Jax les écouta parler, ces hommes avait un accent Abélien très prononcé. Il vit l'homme en costume chic regarder sa montre et dire aux autre "encore une minutes". Qu'est-ce qu'il attendaient ?
Il regrettait de ne pas avoir son arme de service mais il trouva en cherchant par terre un tube en métal pour se défendre au cas où.

Il regarda à nouveau en contrebas, ils avaient tous disparus. Jax bondit alors de sa cachette et sauta de l'échelle. Il devait à tout prie avertir ses supérieurs de ce qui se passait. Avant de sortir de l'entrepôt, le matelot remarqua les trois cadavres cachés à la vas vite derrière des tonneaux.
Sortant de l'entrepôt et se déplaça d'une extrême prudence vers le baraquement des officiers à deux cents mètres de là. Il tomba soudain devant deux matelots, morts et laissé sur le côté sans autres précautions. JAx s'enterrogea

- Ils ne sont donc pas en train de s'infiltrer, mais qu'est-ce qu'ils font ?

Il se mit alors à courir vers le baraquement qui, contre tout attente, avait deux garde postés à l'entrée. Les officiels du gouvernement étaient en train du se faire escorter et embarquer sur le Téméraire, eux ne craignaient plus rien. Qui donc était leur cibles ? Il se préparait à donner l'alarme quand une effroyable explosion retentit. Stupéfait Jax se retourna et vit la partie arrière du navire en feux, celui-ci commençant d’ailleurs à pencher sur le côté. La délégation Haldéran composé d'un membre d'un membre du Haut Conseil d'Haldaran et de deux Régisseurs, se fit rapidement évacuer de la passerelle et descendit sur le quai. Entouré de gardes Prétoriens aussi surpris que notre jeune matelot.
Jax se retourna et hurla aux gardes du baraquement:

- Alerte ! Il y a des hommes qui ont tué un officier derrière l'entrepôt et revêtu son uniforme ! Ils se sont infiltré dans la base !

L'un des garde se contenta de répondre:

- Oui, nous sommes au courant.

Jax sentit quelque chose de froid lui parcourir le corps, puis une douleur atroce l'envahit. il porta les main à son flanc droit et découvrit que son propre sang coulait abondamment. Il s'écroula par terre alors que le garde nettoyait son couteau. La vue de Jax se brouillait mais il put apercevoir dans les airs un Zeppelin militaire en train d’atterrir pour évacuer la délégation.

***

C'était le chaos sur le quai, le Capitaine Trexus faisait de son mieux pour protéger le Haut membre du Conseil et les deux Régisseurs avec son escouade de gardes Prétoriens. Derrière lui, le Téméraire commençait à couler après que sa salles des machines est mystérieusement explosé, emportant avec elle une partie de la coque gauche arrière du navire. Des centaines de marins militaires et de soldats étaient occuper à courir dans tout les sens et à manier les grandes lances à incendie.
Trexus n'avait pas le temps pour cela, sa mission était d'évacuer la délégation le plus vite possible de cet enfer. Des coups de feu de firent entendre non loin, des terroristes avaient infiltrés le quai et se rapprochaient du groupe de Trexus.

Le capitaine leva les yeux et à travers les lentilles de son casque aperçu le Zeppelin de secours.

- Sécurisez l'air d'atterrissage ! Abattez tout ceux qui s'en approcheront ! Pas d'exception !

Les gardes Prétoriens se mirent en position et se tirent près. Surgissant de nul part, cinq hommes en habits de matelots et de soldats Haldéran, armée de sabres et d'armes de poing, chargèrent les gardes en hurlant:

- Morts aux assassins et aux hérétiques !

Ils se firent abattre sans somation mais d'autres suivirent, cette fois en habits de civils et armés de fusils et de cocktails Molotov. La majorité des soldats du quais étaient trop occupé à éteindre l'incendie du Téméraire pour se rendre compte qu'ils étaient attaqué par une bande de terroristes.

Alors que le combat s'engageait, Trexus ouvrit la porte métallique coulissante du Zeppelin militaire, se santant rassuré que la délégation soit en sécurité. Ce ne fut pas le capitaine du Zeppelin et un peloton de Prétoriens qui accueillir Trexus et la délégation mais un seul homme richement habillé aux cheveux roux, tenant dans la main un revolver de gros calibre. Avec un sourire désinvolte il dis:

- Bonjour messieurs.

Puis il tira une balle das la tête du pauvre Capitaine Trexus dont les éclat de métal de son casque, et de cervelle de sa tête, éclaboussèrent les trois représentants du gouvernement. Sans avoir fait un seul geste, ils ressuent tout les trois une balle dans le coeur. La panique était-elle sur le quai que personne ne se rendit compte de ce qui venait d'arriver. Des renforts de l'armée et de la police portuaire vinrent en renfort pour mater cette insurrection, le groupe de terroriste fanatique Abélien fut rapidement défait mais le vrai mal était fait.
Satisfait, l'homme roux referma la porte blindé. Le Zeppelin décolla en laissant sur la piste le cadavre d'un Haut membre du Conseil et de sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prélude à la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Basse Haldaran :: Scyntilla :: La Toile-