AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jagathaï la Téméraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 27
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Jagathaï la Téméraire    Mer 28 Mar - 11:02

Cléomède remercia Voorsk pour le voyage et lui paya les derniers acomptes. Celui-ci lui indiqua un établissement un peut plus fréquentable que la moyenne, non parceque le vice était absent, mais parce que ceux qui allaient dans cet établissement le pratiquait a une échelle telle qu'ils en étaient eux même prémunis.

Ils se séparèrent donc ici, mais Cléomède lui demanda cependant s'il avait des contacts parmi les faussaires du coin. Le vieil homme savait que cette profession rendait prudent, et il serait mieux accueillit s'il affirmait être venu sur les conseils d'un de leurs clients fiables et réguliers. Toujours sur le pond du zeppelin, il attendit passivement la réponse, négative ou positive, du capitaine qui en la cité du crime bientôt les abandonnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jagathaï la Téméraire    Ven 30 Mar - 15:54

Cléomède paya à Voorsk le reste de l’argent qu’il lui devait. Il lui demanda ensuite s’il connaissait un faussaire «fréquentable» dans la ville. Voorsk réfléchit profondément. Tous les faussaires étaient fréquentables, pour une clientèle bien particulière, mais un vieil homme sans défenses risquait plus de se faire dépouiller de tous ses biens que d’hériter d’un nouveau visage. Enfin, il finit par lui écrire un billet de recommandation, et lui indiqua une échoppe discrète, qui offrait un travail de qualité et très diversifié… Enfin, il partit lui-même en direction d’un établissement bancaire honnête (à Jagathaï Khan, honnête signifie «qui ne s’intéresse pas à la provenance de l’argent»). Là, il échangea ses précieuses gemmes contre monnaie sonnante et trébuchante, et cette monnaie fut aussitôt placée sur l’un de ses comptes. Maintenant qu’il était de retour ici, il allait pouvoir prendre un peu de repos…
Revenir en haut Aller en bas
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 27
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Re: Jagathaï la Téméraire    Sam 31 Mar - 9:28

Cléomède prit congé, accompagné de ses deux accolites et de son prisonnier. Il se rappela qu'il devait prendre le temps d'engager des gardes du corps, mais n'était pas certain, que les postulants qu'il trouverait ici seraient les plus fiables. Il se dirigea donc, en groupe serré, d'une part vers l’hôtel qu'on lui avait indiqué, paya d'avance pour deux chambres mitoyennes, enferma dans l'une d'elle son prisonnier, sous la bonne garde d'Emilio, avant de ressortir avec Chail vers la "boutique" que le capitaine avait eu l'amabilité de leur indiquer. Elle ne fut guère simple a trouver: la cité était stable, encombrée, et n'avais jamais été organisée: si ne n'était deux trois artères, il n'y avait pas de rues veribalement constituées et il fallait se déplacer dans un dédale a travers les édifices. Slalomant entre vendeurs a la sauvette et carrioles de bouffe plus ou moins douteuse (Cléomède avait même vu sur l'une des pancartes: kebab façon nems). Le mot rue et caniveau devaient d'ailleurs être Homonymes dans l'Idiome local, et les rares planches qui permettent d'éviter de salir ses groles sont vermoulues et pètent dès que le type qui les empruntes a une légère surcharge pondérale.

---------

Les deux vieillards aux pantalons salis arrivèrent enfin devant une petite boutique où étaient dessinés des sabres. Mais rien d'alarmant a cela quand on voyait écrit en lettres vermeilles au dessus de la fenêtre en verres épais et crades: "barber shop". Le vieux bourgeois talonné par son rumatismatique* secrétaire, entra dans l’édifice.

- Euh...le....l'écrivain public, c'est bien ici? fit cléomède, peut habitué a l’illégalité

Toisé par le regard méprisant du Barbier, dont le rasoir parut très tranchant, Cléomède ne se sentait d'un coup plus très rassuré. Chail, derrière, déglutit brillamment, et sur son visage blême perlait une sueur qui n'avait guère a voir avec le climat tropical de la région (où alors seulement pour un quart). Cléomède, connaissant son assistant, était prêt a parier qu'il était sur le point de défaillir.

Mais soudain il se rappela d'une chose et dès qu'il l'eut dite la tension tomba

- Je suis ici sur les conseils de Voorsk Vladorvitch

Le visage du barbier se détendit, et celui de Chail repris des couleurs. Cléomède quant a lui repris son aplomb et tout sourir demanda si le faussaire était prêt a les recevoir

Le Barbier alla se renseigner, juste après avoir dit qu'a Jagathaï, les faux semblants n'étaient pas vraiment nécessaires. Il montât l'escalier de bois soupirant "Ah, ces continentaux..."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 27
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Re: Jagathaï la Téméraire    Sam 28 Avr - 15:59

Il se retrouva dans un local assez sombre, les persiennes freinaient le bruit de la "rue". Un petit homme, noueux, aux cheveux longs, gris et gras, le dos vouté, était penché a sa table de travail. Sans faire mine de se détourner de son ouvrage, la plume grattant avec application, il dit, de sa voix grinçante.

-ç'est pour quoi?

- Un Changement d'Identité

-Les faux passeports sont a vingt pièces d'or. Maintenant Oust revenez dans trois jours

- A vrai dire, ce que je demande est un peu plus complexe que ça...



Finalement, le vieil homme se leva de son tabouret, se tourna vers Cléomède, et dit, le regard malicieux et intéressé

- Ah oui? Les services personnalisés sont chers, Monsieur

- Cela me coûterait encore plus cher de ne point y recourir, j'en ai peur...

- Voyez vous donc... Etes vous prêt pour m'en dire un peu plus?

Cléomède tourna son regard vers Chail, dont le regard paniqué n'était certainement pas le bon remède pour effacer son inquiétude. Cependant, il avait guère le choix.

- Je me suis fait passer pour mort il y a deux jours a Daïman. Et je souhaite que ma nouvelle identité hérite de l'ancienne. Vous pouvez faire ça? Un Bail testamentaire que j'aurais conclu ici, par exemple... Bien sur, je ne prend votre service que si vous avez un moyen pour faire parvenir ces documents a Rossariat avant la liquidation de mes biens...heureusement, ils ne doivent pas encore être au courant de ma mort factice...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 27
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Re: Jagathaï la Téméraire    Dim 13 Mai - 14:10


Le vieil homme se gratta la barbe...
-Abelien, hein? Vos mieux que votre nouvelle personnalité soit abelienne si elle ne veut pas être inquiétée en matière de succession...C'est intéressant tout ça, ça fait longtemps que je n'ai pas eu de client Abeliens... et c'est lus facile que pour les halderans, l'administration y est moins pressante...Bon vous avez un certain age, qu'est-ce que je pourrait vous donner...

Il fouilla dans un carton où il y avait marqué "événements utiles, Abel" . Il en sortit un papier, regarda cléomède, regarda le papier, le reposa.

- Vous avez plus de quarante ans? Oui, évidement. Ce sera parfait

- Vous pouvez m'expliquer?

- Abel centralise mal les informations secondaires...les registres des naissances sont tenus par les églises et les abbayes et il n'y a pas une politique du triple exemplaire comme en Haldaran...Il y a quarante ans, l'eglise de Breccini, au sud d'Abel, a brulé avec tous ses registres... Si je vous fait des papiers indiquant que vous êtes né a Breccini, les autorités abeliennes n'auront pas vraiment le loisir de vérifier...Pour le nom, vous avez une préférence? Je vous conseil d'eviter les noms qui paraissent trop communs et qui se reniflent comme faux a des kilomètres...je vous déconseille de vous faire appeler John Smith, ou, pour un abelien Guissepe Lombardi, ça ne risque pas de passer non plus, voyez...

- J'avais une préférence pour Gioccomo Veterini fit cléomède , neutre dans l'expression comme dans la voix

[b]-Très bien, très bien...je fais votre identité revenez dans deux jours


-Et pour conserver mes biens?

- Ah oui, je vous propose un contrat plustot ancien par rapport a la date de la mort, sinon, ce sera louche. Pourquoi pas ce genre de contrat où vous demandez un paiement d'une somme annuelle contre la promesse de l’héritage de votre entreprise a votre mort...passé il y a, je ne sait pas, 10 ans?

-Pas crédible, je ne gérais pas l'entreprise a cette époque là...

-Eh, bien, dites moi...

-mettez quatre ans...

-Bien, cependant il y a un problème: quand on signe un contrat de ce type, il doit exister en deux exemplaires, un en votre possession comme nouvelle identité, un en possession de votre ancienne identité...



-Faites moi les deux docs... je sais comment faire pour que celui qui se trouvait en ma possession y retourne...



ils réglèrent ensemble les détails , les fausses signatures, et une fois la soirée bien avancée, Cléomède partit...le faussaire le rappellerait bientôt pour les documents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jagathaï la Téméraire    

Revenir en haut Aller en bas
 

Jagathaï la Téméraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Archipel Yunaï-Einji :: Jagathaï Khan :: Port-