AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ça commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: ça commence   Ven 11 Mai - 21:45

il était minuit passé, Peter finissait son tour de ronde autour de la station relais télégraphique qui reliait Ahmoud à Farvaz. Il sifflotait tout en balançant sa lanterne, il n'y avait pas âme qui vive à plus de trois kilomètres, autant dire qu'il ne contestait pas son affectation. Lui et deux autres soldats gardaient cette station relais depuis plusieurs semaine, la relève se faisant tout les deux mois. Des vacances à proprement parlé malgré la guerre qui venait d'éclater.

Il posa son fusil à terre et sortit de sa poche un petit cigare. Il se tourna pour regarder la petite bâtisse en brique, elle lui faisait penser à la maison familiale près de Rissalia. Il espérait pouvoir y retourner lors de sa prochaine permission, sa famille commençait à lui manquer depuis ces deux ans de service.

Peter trifouilla dans la poche de son pantalon à la recherche de ses allumettes. Il sortit le paquet et en sortie une.

- Si le Sergent me voyait il me renverrait à Fort Erus à coup de pied dans le derrière.

Et d'un geste victorieux il gratta plusieurs fois son allumette sur le paquet. Celle-ci cassa. Peter grommela et en sortit une autre. Il se concentra et la frotta d'un geste sec. L'allumette s’enflamma.

Puis un flash aveuglant suivit d'un grondement sourd éblouit Peter qui tomba en arrière. Une gerbe de flamme envahi soudainement la station qui fut réduit instantanément en cendre. L'explosion venait de balayer la bâtisse et ses occupant.

-Bordel de ...

Le seconde classe Peter se releva avec difficulté sans quitter des yeux ce terrifiant spectacle. Il chercha son fusil au sol et s'en empara avant de l'armer. Il tira le levier en arrière, le cliquetis métallique annonçant que la balle était dans la chambre.
Alors que son regard s'affolait à trouver qui était la cause de cet attentat, un bras le saisit par derrière et une lame froide lui trancha la gorge.

L'homme habillé en noire essuya sa lame puis repartit dans les ténèbres de la nuit avec ses complices, leur mission était réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

ça commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Haute Haldaran :: Ahmoud-