AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Épilogue d'une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 27
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Épilogue d'une vie   Sam 16 Juin - 21:22

Les vieux doigts ridés couraient sur les imperfections d'une couture qui avec le temps s’atténuait, mais jamais ne s'éffacerait. Comme Cléomède et ses souvenirs, comme son identité et son nom. Il avait pensé que cela serait facile. Qu'en profondeur, cela ne le changerais pas. Il avait tord. Dans tout cela, ce n'était pas que son nom et son visage qu'il avait perdu. Son identité, son caractère, ses valeurs, ses buts, s'en trouvaient tous profondément changés. Mais malgré l'amertume qui parfois se faisait sentir, il restait pragmatique.

Chail était partit organiser ce qui serait sa nouvelle vie.

Il avait envoyé son coffre a son notaire, faisant croire que celui-ci avait été trouvé par la police de Daïman, dans la chambre explosée par l'attentat. A l'agence de notaire, certainement après un mort ou deux dus aux fléchettes venimeuses (fallait rester réaliste, personne ne les avait retiré), ils arriveraient certainement a ouvrir le coffre. Là, ils trouveraient une partie des bons au porteur de Cléomède, mais également un doc déclarant Gioccomo Veterini comme heritant des actifs financiers et de l'entreprise. En l'absence de consignes a ce sujet, la maison irait a son ingrat de fils.

Gioccomo Veterini. Un nom qui n'était pas encore qu'un nom étranger pour lui. Sans identité, sans réel passé.
Basé également sur le pragmatisme. Egalement Abelien, venant d'une paroisse dont les archives ont brûlé, devenu propriétaire terrien dans les iles. Toujours, le faussaire et Clé...Gioccomo avait choisi les lieux dont le vide administratif flagrant évitait toute vérification.

Mais la nouvelle vie n'était pas encore là. Et l'ancienne n'était plus. Il était une page blanche. Une page blanche avec une balafre que ses doigts suivaient jusqu'au menton. Puis il souffla la lampe a pétrole qui éclairait le miroir devant lequel il mettait son costume de soirée.

Il sortit et ferma la porte derrière lui, se trouvant face au silence de la nuit. A sa droite, les violons. A sa gauche, le bruit sourd et profond d'un moteur. Il se plaça contre le bastingage et sortit un cigare.

Caressant pensivement le zinc poli de la rambarde, il tirait des bouffées , maigres échos des volutes qui occultaient les étoiles. Il regardait la mer, et les écumes. Noirs, profonds. Un instant, il pensa sauter oublier, en finir. Il avait eu une vie riche. Mais cela le fit sourire. Le gout de la vie, on ne pouvait l'enlever, malgré les épreuves. Elles ne l'avaient rendu que plus déterminé. Un morceau de cendre tomba dans la mer, quelques centaines de mètres plus bas, sous le zeppelin.

Il s'était donné un but. Jusqu'ici, il avait été manipulé, baloté, avait été dirigé et fait ce qu'on avait voulu qu'il face. Il avait entraperçu quelque chose d'énorme. D'incroyable, de fantastique, d'incommensurable. Il avait des tas de questions, mais également entrevu une traîtrise sans fond. Il obtiendrait les réponses. Il obtiendrait la vengence.

Il n'était plus Diplomate. Mais cela ne changeais rien. Car il avait fait ça par amour pour son pays.
Il n'était plus Cléomède. Mais cela ne changeais rien. Car ça vie était toujours un théâtre.

Et, jetant le talon du cigare dans les ténèbres, il se dirigea vers les salons du zeppelin. Il était temps d'en jouer un nouvel acte.

Le zeppelin s'avançait dans la nuit. Au loin, Cléomède n'avait pas distingué les voiles blanches brodées d'or qui se dirigeaient vers le détroit d'Asterion.

Fin du Premier Acte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Épilogue d'une vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Archipel Yunaï-Einji :: Jagathaï Khan :: Port-