AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Le calme avant la tempête   Lun 23 Juil - 17:14

Plusieurs fracas retentirent avant d'exploser le mannequin de plâtre qui venait tout juste de sortir de derrière le panneau de bois. De derrière les lentilles de verre de son casque, Magnus esquissa un sourire avant d'entendre deux nouveaux bruit métallique sur son flanc gauche. Le Magister de la Confrérie des Mécamanciens pivota immédiatement et leva son bras dans la direction du bruit. Deux mannequin de forme humaine lui faisaient de nouveau face, des cibles rouges dessinées sur le corps.
Magnus actionna la gâchette situé dans le gant de son armure et les pistolets jumelés de type Mausers fixés sur le gant firent feux, laissant retomber sur le sol six douilles fumantes. On pouvait ensuite apercevoir les impacts de balles dans chacun des mannequins, dont un était touché à la tête et au torse, l'autre seulement au niveau de la poitrine, les trois autres balles avaient manqué leur cible de peut, fiché dans le mur en béton derrière les cibles de plâtre.

Cela faisait déjà cinq mois que Magnus était à Avalon, et qu'il n'en était pas sortis. Pendant ces cinq mois il avait put diriger de lui même le quartier générale de la Confrérie des Mécamancien et de facto le Consortium.
Il y avait eu plusieurs changement avant son arrivé, comme cette salle d'entrainement aux armes à feu et aux tests des armures assistées de deuxième génération. Ces armures, connues seulement de la confrérie, ne possédait que de légères améliorations comparé à celle de type Diable Noir, on l’appelait d’ailleurs Démon Noir. Son autonomie était augmenté, grâce à de nouveaux moteurs à vapeur, les articulations étaient plus souples, ce qui facilitait les mouvements, et comparé à la première, elles possédaient des étuis au niveau du bassin pour des pistolets et un étuis pour couteau à gauche de la poitrine. En fait, chaque Technomanciens possédaient son armure et lui ajoutaient diverses amélioration suivants ses préférences d'armes, stabilisateur lourd pour mitrailleuse, étuis dans le dos pour fusils à canon court ... C'était devenus un rite de passage pour les Initiés de la Confrérie, leur Promotion au titre de Technomancien passait par la fabrication de leur futur armure assistée Démon Noir.
La Confrérie accueillait d'ailleurs maintenant presque 300 membres, dont la moitié d'Initiés qui travaillaient tous sur des projets tous plus loufoques les uns que les autres en temps qu’assistant de Technomanciens.

Dès son retour à Avalon, Magnus avait lancé un nouveau projet pour la Confrérie pour l'équiper et surtout pour prévoir l'expédition punitive sur celui qui avait osé s'en prendre à lui, et Leman Von Cruze était sans nul doute le grand gagnant. Donc depuis quatre mois, dans le grand hangars d'Avalon, toute une division de Technomanciens s'acharnait à transformer un grand Zeppelin de transport civil en un véritable Dirigeable de guerre. Un deuxième Zeppelin du Consortium, en plus du premier qui acheminait les vivres et les ressources nécessaire au complexe faisait la navette tout les deux jours entre Avalon et les usines du Consortium pour apporter toute les pièces nécessaires à sa fabrication. De ce que Magnus avait vu hier depuis la passerelle de maintenance du grand hangars, les travaux avançaient bien malgré certain problèmes d'adaptation.

Une sirène retentis une seconde puis tout les mannequins de plâtre disparurent. La lumière s'intensifia doucement, permettant à Magnus de voir une personne lui faire signe de l'autre côté de la vitre. C'était Yhan, l'un des Technomanciens assistants du Docteur Hudson que les autres Technomanciens appelaient Labomanciens, car ils s'était détaché du monde mécanique qui caractérisaient le Confrérie pour s'orienter vers la médecine et la chimie. Yhan avait eu à sa charge de prendre soin de Hall qui était resté un mois à l'infirmerie avant que Magnus ne commence à le questionner sur tout ce qu'il savait. Ce pauvre homme n'avait plus toute sa tête et il avait apparemment eu un traumatisme, peut-être dû à sa libération forcé par le Colonel Makareff en armure assistée. Magnus avait donc trouvé préférable qu'il se remette complètement avant d'attaquer les choses sérieuses. Il avait bien prit soin de lui cacher l'endroit où il se trouvait réellement, même si ils avait été presque camarade de cellule pendant une heure, il ne lui faisait pas entièrement confiance, il avait du mal à faire confiance à qui que ce soit depuis d’ailleurs.
Magnus avait commencé lui même les premiers interrogatoires, puis depuis une semaine laissait Yhan s'en occuper, il venait lui faire son rapport journalier. Hall avait lâché les informations les plus intéressantes depuis et avec ce nouveau rapport, Magnus en profiterai pour faire le point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mer 25 Juil - 19:58

Ce pauvre Hall avait eu la vie dure depuis son emprisonnement dans le Zeppelin d'Alkatraz: la rencontre avec le Comte de Flavion, son évasion avec des démons d'acier, le saut dans le vide qui avait causé sa perte de connaissance et son réveil dans un lit d'hôpital dans un endroit inconnu où il avait été traité avec soin mais où ledit Magnus n'avais pas tardé à l’affubler de questions.

Au début, Hall joua la comédie et feignait d'être trop faible et trop fatigué, mais au bout de deux mois la supercherie ne tenait plus, et il commença à raconter ce qu'il savait. Ses révélations allèrent crescendo car il ne savait pas si cet industriel, dont il savait beaucoup de chose, allait le garder en vie. Il fallait qu'il reste utile, sinon il risquait de mourir, mais comme pour sa première supercherie, celle-ci avait sa limite.Tant est si bien qu'au bout de trois mois il avait dis tout ce qu'il savait, du moins c'est ce que Magnus croyait ...

Yhan avait tout retranscrit proprement à la machine à écrire après avoir repris toute les feuilles d'interrogatoire avec Hall. Même si Magnus connaissait déjà une grande partie de ces révélations, une fois n'était pas coutume de se remémorer toutes ces confidences.

Celles-ci allaient de la confirmation que Leman Von Curze était derrière tout ça et qu'il gérait son réseaux depuis l'île de Voldo. Ensuite, Hall leur révéla ce que Magnus attendait de savoir, quel était ce mystérieux organisation secrète ? Magnus appris qu'elle était la cause de cette guerre et qu'elle était prétendument infiltrée à tout les échelons ... de toute les sociétés. Abel, Haldaran, même les grandes familles de l'Archipel.
Mais Hall n'était qu'un pion et ne savais pas grand chose d'autre à part les informations de son réseau à Abel chargé d'infiltré le Patriarcale du Globe. Mais il y a une chose qui revenait souvent dans ses révélations quand il parlait de Voldo ou de l'organisation: "les hommes noirs". Hal était terrifié à chaque fois qu'il en parlait, ce qu'il évitait donc de faire. Les maigres informations à se sujet étaient les suivantes:

De grand hommes noires avec les yeux de l'enfer, ils savant hanter vos rêves comme diriger votre coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Jeu 16 Aoû - 20:52

Tout en finissant d'enlever les dernières pièces de son armure assistée, Magnus écoutait attentivement le résumé de Yhan. Il plaça le casque de l'armure sur le mannequin en bois, celui-ci maintenant entièrement recouvert d'une sombre armure qui avait l'allure d'un des démons que l'on retrouvait dans les illustrations du Grand Livre Sacré d'Astérion, dans l'une de ces enluminures qui illustraient les enfers. Il regarda un instant son chef d'oeuvre, pensif mais notant chaque mots prononcés par le Labomancien Yhan. Même en temps que Magister de la Confrérie, Magnus avait eu parfois des doutes. Des doutes sur le réelle but de la Confrérie des Mécamanciens, le but des son dessein personnel, le but de toute ses magouilles politiques et plus encore de ces complot secrets. Quel but ? Quel intérêt ? Quelle satisfaction ?

Lorsque Yhan termina de lire le rapport, Magnus tourna la tête vers lui, comme si il attendait quelque chose de plus, une conclusion qui allait tout chambouler, jusqu'à son existence même. Puis voyant que le Labomancien restait silencieux devant ses feuilles, il détourna la tête pour regarder une nouvelle fois son armure. C'est en regardant ce genre de merveille technologique que Magnus comprenait à chaque fois ce pourquoi il avait donné sa vie à l'ingénierie, ce pourquoi il avait créé la Confrérie, ce pourquoi il avait créé le Consortium et ce pourquoi son objectif final était un siège au Haut Conseil d'Haldaran. L'innovation et l'avenir, non pour lui seul mais pour la communauté. Un instant Magnus se crut altruiste, mais chassa cette idée grotesque de son esprit.

Sans se retourner il demanda à Yhan, qui attendait toujours une réponse du Magister:

- Merci Yhan, laissez le rapport sur mon bureau et convoqué moi Samuel. Cela fait presque six mois que je me suis évadé du Zeppelin d'Alkatraz et il dois avoir terminé son enquête. Le sortir des bureaux du gouvernement lui fera le plus grand bien.

- Oui Magister, et pour Hall ?

- Gardez le sous surveillance, il peut se promener mais pas dans les zones non autorisées. Quelqu'un dois toujours rester avec lui quoi qu'il arrive. Je statuerai plus tard sur son avenir.


Il fit un geste rapide de la main qui intima au Labomacien de se retirer. Magnus avait encore beaucoup de travail à faire, à commencer par les rapports de Garviel Novrenev sur le Consortium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Ven 17 Aoû - 15:48

Trois jours plus tard, Magnus continuait de lire les rapports du directeur de son entreprise. La faible lumière des ampoules alimenté à l'électricité l'obligeait à utiliser une lampe à pétrole posé sur son bureau. Il faisait déjà nuit depuis longtemps dans les montagnes mais tout les Technomanciens ne semblaient pas dormir car d'un d'eux frappa à porte de son bureau. Relevant paisiblement la tête, Magnus demanda à l'intrus d'entrer.
La moitié seulement du visage du Magister était parfaitement éclairé, ce qui eu pour effet d'effrayé l'invité quand il entra dans le bureau. Sans dire un mot il s'approcha du bureau et tendit à Magnus une missive. Devant cette lettre, le Comte de Flavion sembla perplexe, ce qui délia quelque peut la langue du messagé.

- Cela vient directement de Scyntilla, de la part de Samuel. il a dis que c'était très important.

S'attendant à le voir en personne, Magnus fut contrarié, puis perturbé. Connaissant Samuel depuis longtemps celui-ci ne refuserai de ce déplacer sur ordre qu'en cas de nécessité ou de réelle danger. Il ouvrit doucement la lettre, lut la première ligne puis regarda le messager avec le regard du "tu es toujours là toi ?".
Le Technomancien comprenant le message fit un demi tour et sortit de la pièce aussi vite qu'il fut entré.
Pouvant enfin prendre connaissance de la nouvelle, seul, il lut le reste de la missive.

Samuel s'excusa longuement de ne pouvoir se déplacer lui même et se justifia en jurant que cela serait dangereux pour l'instant. Il précisa qu'il avait mené discrètement son enquête sur demande du Magiter. Aucune agence légale du gouvernement ni même le Haut Commissariat n'avait ordonné son arrestation à Shaïkos. Aucun mandat d'arrêt, rien. Le Haut Conseil se demandait même où il était passé car les commandes de matériel militaire du Consortium avait grimpé de façon exponentiel ainsi que les commandes de moteur à vapeur lourd, fleuron du Consortium. Le gouvernement avait débloqué un énorme budget pour équiper ses forces des armures assistés et il avait convoqué Magnus plusieurs fois ces dernières semaine pour une audience. Sa présence était requise dans deux jours à La Pointe. Samuel l'accueillerait là bas, il précisa qu'après cet entretient il faudra qu'ils est tout les deux une discussion seul à seul.

Cette dernière phrase "seul à seul" ne pouvait signifier qu'une chose, Samuel avait découvert quelque chose par rapport à ce que Magnus lui avait demandé. Pour ce qui était de la convocation, Magnus parut surpris, même si les derniers rapports de Garviel Novronev étaient explicite en ce qui concernait le véritable Boom économique de son entreprise. Le directeur précisait à chaque comte rendu qu'il avait des dizaines d'invitations à dîner avec les gourous industriels d'Haldaran qui préférait voir en lui un allié plutôt qu'un futur concurrent direct. Il est vrai que le Consortium jouait maintenant dans la cours des grands, comme la Manufacture des Draps à Abel appartenant à feu Cléomède Brabantio. Magnus avait eu vent de sa mort et de son successeur. Même en état de guerre, les nouvelles sur les grandes familles industriel tournaient vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Sam 18 Aoû - 22:49

Malgré cette intrigante invitation du gouvernement et la volonté de Samuel de s'entretenir en privé avec lui, Magnus était rassuré de savoir que légalement il ne craignait rien. ses ennemis agissaient donc dans l'ombre et étaient apparemment infiltré partout puisqu'ils avaient réussit à l'envoyer à Alkatraz sans autre forme de procès.

Il se pinça le nez tout en fermant les yeux, signe de fatigue avancé puisqu'il avait passé pratiquement deux jours sans quitter son bureau à jongler au milieu de la paperasse et les réunions du Directoire.
Il partirait demain pour Scyntilla après une bonne nuit de sommeil, six mois qu'il était cloîtré à Avalon alors que dehors une multitude de chose à faire au nom du Consorcium, il avait surtout hâte de prendre l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Haute Haldaran :: Montagnes de l'ouest-