AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle ombre ce lève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Une nouvelle ombre ce lève   Dim 19 Aoû - 14:08

Ces pas lourd résonnaient dans l'escalier taillé dans la roche qui montait doucement vers l'extérieur. Levant les yeux il perçut enfin la lumière du soleil, plus qu'une trentaine de marche. L'acier de son armure lui pesait horriblement lourd, près de cinquante kilos, un poids qu'il portait aisément en temps normal mais après une telle journée tout ses muscles le faisaient souffrir. Des perles de sueur ruisselaient sur son front et tombaient sur les marches de pierre déjà humide et froides. Il commençait à entendre les hurlements à l'extérieurs, des cris guerriers qui se faisaient de plus en plus fort à mesure que la lumière lui parvenait.

Il s'arrêta cinq marche avant d'arriver au sommet, levant la tête il prit une bouffée d'air affin la géhenne de ces muscles endolories. C'était comme si il redécouvrait son corps, un corps qu'il avait mis à rude épreuve et dont la musculature de deux mètre dix était entaillé à certain endroit, certaines plaies plus ou moins profondes. De ses deux longues épées, croisées dans son dos, dégoulinait encore de fines gouttelettes de sang, un sang qui n'était pas le sien.
Rouvrant les yeux après cette intense concentration il redécouvrait son environnement. Les hurlements émanant de l'extérieurs étaient presque assourdissants et la lumière du soleil qui lui faisait face attaquait directement ses yeux d'un gris clair. Faisant claquer ses larges épaulières à pointes il monta les marches restantes et put enfin contempler le spectacle.

Tout en haut d'une estrade à flanc d'une falaise il faisait face à la Vallée de RockFort et en à dix mètres en contrebas plus de dix milles guerriers hurlaient en tapant leurs épées sur leurs boucliers ou leurs sombres armures et la hampe de leur lances sur le sol. En voyant le géant sortir de l'antre et leur apparaître en vie, tout les guerriers redoublèrent d'ardeurs en scandant son nom à répétition.

"Kraxiss ! Kraxiss ! Kraxiss ! Kraxiss !"

Celui-ci fit semblant de les ignorer et se dirigea sur sa droite où quatre lance étaient fixées sur un promontoire à flanc de la falaise. Six hommes en robe blanche à la longue barbe grise et tressées le regardaient sans bouger, les bras croisées dans leurs larges manches. Kraxiss posa la main sur le sac de toile qui était accroché à sa ceinture, duquel du sang s'égouttait encore. On pouvait d'ailleurs en voir une longue traînée sur la jambière droite de son armure. Du sac il tira par les cheveux la première tête d'un des chefs de clan, la montra à la foule puis la planta sur l'une des lances. Une fois planté il hurla au rassemblement de guerrier qui s'était tue pour entendre le nom:

"Perikross"

Une fois le nom du défunt prononcé une nouvelle fois la main dans le sac. Puis il répéta l’opération encore trois fois alors que les trois autres noms étaient prononcés, le tout dans un silence religieux.

"Féliorr" "Kermidarr" "Madlarakk"

Il fallait rendre hommage aux valeureux combattants qui avaient malgré tout donné du fil à retordre à Kraxiss. Il tira l'une de ses épée de son dos et la leva en l'air comme pour pointer les dieux afin qu'ils soient témoins de sa réussite. A ce moment les dix milles guerriers de la vallée levèrent leur armes et scandèrent son nom:

"Kraxiss Poing de Fer ! Kraxiss Poing de Fer !"

Comme si il regardait chaque visage rassemblés devant lui, Kraxiss garda cette position pendant plusieurs minutes, s'imprégnant de ce moment de gloire inoubliable. Puis il tourna les talon pour se diriger vers les six sages en haut d'un nouveau promontoire, rassemblé autour d'un imposant siège finement taillé dans la roche et recouvert d'une fine épaisseur de gel et de glace, où l'on pouvait apercevoir quelque stalactite à certain endroit. Le trône de Glace.

Toujours sous les hurlements de ses guerriers, Kraxiss gravit lentement les six marches du pouvoir et s'assit lentement sur le symbole de l'autorité dans ces montagnes. Une fois assit il posa ses bras sur les accoudoirs du trône pendant que deux sages lui plaçaient la lourde couronne de fer dont l'ornement rappelait des griffes de dragon sortant du cercle de fer sombre dans laquelle était incrusté plusieurs émeraudes. Cette nouvelle couronne donnait maintenant un air démoniaque au géant qui regardait son nouveau royaume avec une monté d'adrénaline.

Les six vieux sages tournèrent le dos à Kraxiss pour faire face aux guerriers. Ils levèrent les bras au ciel et hurlèrent:

"Kraxiss Poing de Fer, Rokmarr !"

Puis ils se retournèrent pour s'agenouiller devant leur nouveau Rokmarr, le roi de la montagne, le premier depuis mille ans. Alors que Tout les guerriers hurlèrent comme un seul homme Rokmarr, Un millier de chevaucheurs de Dragon décollèrent, sanglés à leur montures ailés, et envahirent bientôt le ciel gris et cachèrent presque le soleil.

Maintenant qu'il était Rokmarr, Kraxiss tiendrait sa promesse faîtes aux Dieux: Reprendre la terre se ses ancêtres aux vils Continentaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une nouvelle ombre ce lève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Montagnes Grises :: Clans des hommes des montagnes-