AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le vieil homme et la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le vieil homme et la mer...   Lun 17 Sep - 9:47

Le navire était un ancien hexapode de soutient, auquel on avait greffé la cale en bois d’un chalutier. Le tout avait été grossièrement repeint, d’abord en gris sombre, puis en bleu lorsque la peinture s’était épuisée, autant pour permettre une navigation discrète de nuit que pour masquer les insignes militaires qui indiquaient à quel camp avait été volé l’engin. L’ensemble, qui avait sans doute connu des jours meilleurs, faisait vaguement penser à un cuirassé rescapé d’un cyclone, et canardé par des dizaines d’obus. Mais on avait assuré à Voorsk qu’il tenait parfaitement la mer, par tous les temps, et que l’engin de guerre qui occupait le pont, en plus d’offrir deux cabines de confort acceptable, fournissait une protection efficace contre les pirates qui sillonnaient ces eaux.

L’équipage était constitué d’une vingtaine de gaillards, recrutés sous le coup de l’ivresse, et qui se rendant compte des méfaits de l’alcool. Il y avait là des marins de toutes les origines: deux solides ivrognes montagnards, qui s’efforçaient de noyer la honte de l’exil dans la bière –en vain, quatre abéliens craintifs, qui fuyaient le régime religieux, cinq canonniers haldérans rescapés d’une bataille navale, trois ouvriers de Nohandia, et cinq ou six pirates des îles, qui s’imposaient déjà dans le groupe à grand renfort coups d’épaules. Et l’ensemble de ces gueux était surveillé par les sept hommes de Voorsk, armés autant de courage et de loyauté que de sabres et de fusils.

Il installa le vieil homme dans une cabine, désigna aux quatre gardes du corps un coin de pont, puis s’enferma dans le poste de commandement avec sa dernière recrue, un capitaine marchand de Shaïkos. Ils observèrent attentivement les cartes maritimes, puis se mirent d’accord sur un trajet approximatif, qu’ils soumettraient au jugement de leurs guide plus tard. Voorsk tira une poignée, donnant par la même occasion le signal du départ. Les machinistes enfournèrent le charbon dans le brasier, le capitaine saisit le gouvernail mécanique, et le navire difforme s’élança maladroitement sur la surface lisse de la mer, sous le regard méfiant du soleil naissant.
Revenir en haut Aller en bas
Le Clavier

avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Le vieil homme et la mer...   Lun 17 Sep - 11:29

Le vieil homme approuva le choix des capitaines, et leur indiqua un point approximatif, la dernière terre habitée avant Voldo, où ils pourraient s'approvisionner en armes de poing et en provisions s'ils le désiraient.

La première matinée fut sans encombre, et au loin, on voyait encore sur les ilots, assez régulièrement, des villages de pèche ou des repères pirates. Ceux-ci ne s'attaquant entre eux qu'en cas de litige a régler (question de bon sens, attaquer un pirate, c'est plus difficile et moins rentable qu'un navire de commerce), Voorsk n'avait que peu de soucis a se faire. Mais quand midi vint, cela fait bien deux heures qu'ils n'avaient plus croisés ni bateaux ni iles habitées.

Dès lors, dans ces régions reculées, toutes rencontres deviendraient suspectes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Le vieil homme et la mer...   Lun 17 Sep - 11:29

Le membre 'Le Clavier' a effectué l'action suivante : Quand la Plume intervient...

#1 'Rencontre ? Degré 1' :


--------------------------------

#2 'Niveau de danger' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Clavier

avatar


Messages : 20
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Le vieil homme et la mer...   Lun 17 Sep - 11:39

[Malheureusement pour le sadisme des divins MJ, et malgré un potentiel intéressant, la rencontre n'eut pas lieu.]

Inconscient de sa chance insolente, voir criminelle, Voorsk continua son voyage jusqu'à la nuit tombée. Il savait qu'au matin, il arriverait vers le petit port indiqué par le vieillard. Celui-ci était actuellement endormi, mais nul doute que Voorsk trouverait l'accès de celui-ci. D'ailleurs, la vigie voyait des lueurs au loin. Malheureusement, le ciel assombrit de lourds nuages empêchaient de voir correctement les détails. De plus, le vent se levait dangereusement, et la houle créait des vagues de plus en plus puissantes dont l'écume blanchâtre ne tarderait pas a atteindre le niveau des bastingages.

[ta prochaine action fera l'objet d'un lancé de réussite]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vieil homme et la mer...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le vieil homme et la mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Inclassables :: Océans-