AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand Départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cléomède Brabantio
Marchand de tapis

avatar


Messages : 296
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 26
Localisation : a Traitreland

MessageSujet: Grand Départ    Jeu 30 Juin - 20:50




Acte I : l'Archipel






Les Bagages, nombreux et hétéroclites -beaucoup de livre, une horloge, de la paperasse, des vêtements, un buffet complet, des outils diverses et variés-, venaient d'etre chargés dans une charrette sous la supervision de Chail par ce beau matin d'été. Il était encore 6h, cléomède déjeunais -copieusement, comme a son habitude- et une fois qu'il eut engloutit son café -produit rare-, ses oeufs brouillés, saucisses et tartines de museau, il consentit a écouter l’Énervement de Chail lui rappelant que la diligence partait a 8h (nom de l'astre!) et qu'ils allaient être en retard... ils se rendirent donc au relais de poste le plus proche, situé a l'une des portes de la ville...

-Vous être en retard, la diligence part dans 20 minutes
Le jeune Emilio Walden, pantalon de toile, gilet noire, casquette et haut bleu, portant un sac de marin chouré le Soleil savait où, attendait la.
-ça fait deux heures de Chail me le répète en boucle, tu ne va pas t'y mettre toi aussi!

Ils durent donc transférer leurs bagages en vitesse sur la diligence, et les coffres a vaisselle fine ne furent pas les plus simple a monter

-Qu'est -ce qui t'a pris de prendre tout ça Chail, bondieu!
-On ne sait jamais ce qu'on aura sur place
-Oui ben acheter la bas ce qui manque aurais été bien suffisant... tu est passé a la banque?
-Oui, 200 Aureus Solaris en liquide, et j'ai également les lettres de change
- J'espère qu'il n'y aura pas de brigands en route, car loin de la villa et de la manufacture, je serais alors sans le sou...


Cette démonstration d’inquiétudes et de railleries échangées fut interrompue par le sifflet du conducteur qui demandait aux passages d'entrer dans le véhicule. Il y avais une dizaine de place, et tous, en dehors de Chail et d'Emilio, -qui s'était incrusté sans que les deux autres n'aie rien a redire ni sachent comment il avais su qu'ils partiraient d'ici et ce matin- étaient inconnus a Cléomède. Ceci dit, il s'agissait d'une diligence de haut standing, et les places étaient chère, aussi, aucun ouvrier ou personnes de basse condition ne s'y trouvaient.

Le véhicule partit pour Rossaria dans un cahotement régulier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Grand Départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Très Saint Empire d'Abel :: Amber :: Cité écarlate-