AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prototypes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Prototypes   Dim 21 Aoû - 22:00

Magnus tapait du pied, l'impatience commençant à monter. Cela faisait une demie heure que des hommes du gouvernement l'avait conduit lui, son équipe et le matériel dans une des multiples salles de l'aime du palais gouvernementale.
Soudain, une voix monotone, amplifier par un porte-voix installé dans le mur, lui annonça:

- Bonjours monsieur Flavion. Votre demande ayant été accepté vous allez pouvoir commencer votre démonstration devant le jury d'examen du ministère de la défense et de l'armement.

Les lumières s'intensifièrent et révéla une grande baie vitrée derrière laquelle se trouvait en dizaine d'homme, plume à la main, lunette sur le nez et regard sur le visage aussi intéresse qu'une vache devant le passage d'une locomotive. Magnus reconnu Samuel dans ce petit comité regardant l'attitude de ses congénères.
Celui qui se trouvait au centre d'adressa au Comte de Flavion, sa voix amplifié par le même porte-voix:

- Cette salle à été conçu pour les démonstrations d'armes et autre instruments de guerre. Vous pouvez commencer.

Magnus acquiesça, donna des instruction à son équipe de techniciens et s'exclama:

- Comme vous le savez, je dirige une entreprise de motorisation. Les rouages et l'études des systèmes mécaniques étant ma spécialité et mon centre d'intérêt depuis mon enfance, j'ai mis au point, avec l'aides de brillant chercheurs et ingénieurs, de nouvelles armes.

L'un des techniciens lui apporta un long fusil que Magnus prit dans ces main en l'exposant au jury. Pendant ce temps, en autre techniciens était aller posé des cibles en plâtre de forme humaine au bout de la pièce, qui faisait 300 mètres de long, et fit signe que tout était paré.


- Je l'ai baptisé le "Scylla". Oui, vous avez raison de penser que c'est un fusil de tireur d'élite comme les autres, et puis c'est pour les chasseurs. Enfin je pense que les sniper de notre glorieuse armée feront mouche à tout les coup et les dégâts provoquée par cette arme pourrait bien inquiéter ceux qui se trouve en face. Voyez plutôt ...

Il se retourna, faisant face à la cible. Il posa son oeil en face de la lunette aux multiples lentilles interchangeable et visa la tête du mannequin de plâtre le plus à droite et tira. Le bruit assourdissant résonna dans la pièce. Magnus poussa le levier de l'arme, plaçant une nouvelle balle dans la chambre, et visa le deuxième mannequin situé dernière une planche de bois. Un deuxième coup retentit. Il tira une nouvelle fois sur un mannequin caché par une plaque de métal représentant un blindage léger.
Un fois les trois coup tirés, trois techniciens partirent chercher les mannequins de plâtre, pendant se temps Magnus se retourna et se lança dans des explications.

- C'est un fusil qui tire des balles uniques de 13 mm à haute vélocité. Le système ajouté de propulsion de gaz sous pression augmente sa vitesse de une fois et demie celle des autres armes de précision. Il est situé de chaque côté de l'arme. Le canon vrillé augmente en plus les dégâts causée par cette arme de gros calibre. Mais ces exemple vous satisferons d'avantage qu'un discours.

Les trois mannequins de plâtre sur roulette furent placé devant le jury. Le premier avant été littéralement explosé, manquant la moitié supérieur du tronc et la tête. Le deuxième lui manquant seulement la tête, des copeaux de bois planté dans le reste du tronc. Le dernier avait un morceaux de crâne en moins, un trous de 10 centimètres dans la plaque de métal en face de lui.

Magnus présenta plusieurs autres armes au jury. Un fusil semi-automatique 8 mm à 9 coups, ressemblant à ceux déjà existant dans l'armée, dont le mécanisme simplifié lui permettait de ne jamais s'enrayé, même après avoir été plongé dans l'eau. Des pistolets, des respirateurs et masques à gaz plus performant et un prototype de grenade au phosphore.

- Bien maintenant je nous avons passé en revu le matériel de base que vous devez avoir coutume de voir tout les jours, je vais vous présenter la véritable raison de ma présence ici.

Il disais cela en sachant que les armes et aures qu'il avait présenté avant étaient déjà une prouesse d'ingénierie. Mais en se sous estiment, Magnus espérait impressionner le jury, et faire meilleur impression avec sa pièce maîtresse.

Il désigna la grosse boîte en fer qui trônait depuis le début au milieu de la pièce.

- Messieurs, après une dizaine d'années de recherche et de nuit blanches, j'ai le plaisir de vous présenter quelque chose dont vous n'avez jamais entendu parlé ni même imaginé. C'est un composé révolutionnaire de mécanique et de motorisation. Il est unique en son genre et je pris Astérion pour le voir reproduit par millier dans nos armées afin que nos voisin reconnaissent enfin la véritable puissance technologique et militaire de notre grande et glorieuse nation.

Il s'approcha de la grande boîte en fer qui mesurait plus de deux mètres de haut, et mit sa main sur un levier.

- Messieurs les jurés, voici le premier prototype d'Armure Assistée que j'ai baptisée "Diable Noir".

Il abaissa le levier et les quatre côtés de le boîte s'abaissa pour laisser entrevoir une armure complète qui recouvrait l'intégralité du corps. Celle-ci était noir et possédait un appareillage visible de petits piston et système d'assistance hydraulique miniature. Les angles de l'armure était gracieux comparée au protection carrées et sans esthétiques que portaient les fantassins. Un moteur et deux petites bombonnes à haut et gaz était placé derrière l'armure, caché par une couche de blindage. Le casque protégeait l'intégralité de la tête. Il possédait un respirateur et des lentilles pour protéger les yeux.


- Cette armure permet à son porteur de se déplacer et de se mouvoir normalement sans subir le poids considérable de l'armure. Il peut marcher normalement et trottiner. Le tout grâce à son système de motorisation assisté. Son efficacité pour se mouvoir n'entrave en rien la protection qu'il offre à son porteur. Regardez.

L'armure se mis en mouvement dans un petit bruit métallique et de grincement. Le technicien à l'intérieur marcha puis trottina devant la baie vitrée du jury. Il se positionna par la suite derrière Magnus à 30 mètres. Le président du Consortium sortit un revolver et le pointa en direction de l'armure. Il pressa la détente trois fois, trois étincelles jaillissant du plastron de l'armure.

- L'armure assisté résiste aux armes de petit calibre.

Il Prit ensuite un fusil tendu par un technicien. Il visa le torse, là où l'armure était le plus blindé, et tira. La balle ricocha, laissant une bosse à l'endroit de l'impact.

- Elle résiste aussi aux tires direct d'un arme de calibre moyen.

Il reposa le fusil.

- Les attaques aux gaz n'on aucun effet pour son porteur et le shrapnel des grenades rebondit sur son blindage.

Il appela les deux soldats qui gardaient la porte de la salle début le début d'approcher. Ils se regardèrent ne sachant pas quoi faire. Le directeur du jury leur indiqua de s'exécuter, excité de savoir se qui allait se passer.
Les deux hommes se postèrent devant Magnus qui leur demanda de porteur une des caisses placé à proximité. Les gardes se mirent de chaque côté et essayèrent de soulever la caisse. Il devinrent rouge sous l'effort mais réussirent à la soulever d'un mètre pendant 5 seconde avant de la reposer violemment sur le sol.

- Comme vous le voyez, cette caisse est lourde pour deux hommes, et comme se sont vos gardes cela prouve que ce n'est pas truqué.

Le technicien dans l'armure assistée s'approche de la caisse et la souleva doucement. Il se déplaça ensuite avec sur une dizaine avant de la poser délicatement sur une table.

- Cela me permet de conclure sur le fait que l'armure Diable Noir permet de soulever des lourdes charges, confèrent une force de deux hommes à son porteur.

Magnus voyait plusieurs visages impressionné, le jury étant en plein débat. Samuel leva discrètement son pouce en direction de Magnus qui lui répondit par un sourire. Il n'entendait rien mais les discussion derrière la vitre allaient bon train.

Le président du Consorcium attendait maintenant la fin des délibération sur ses armes et surtout son prototype d'armure assistée. Il saurait enfin si oui ou non il pourrait manufacturer sa création à grande échelle pour l'armée d'Haldaran, et en tirer de très gros bénéfices. Si une telle création existait, le jury spécialisé en armement et en défense savait qu'il valait mieux être le premier à s'en équiper. La paix s'est en avoir une plus grosses que l'autre, mais s'est surtout se préparer à la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Prototypes   Mer 24 Aoû - 19:31

Le résultat sera presque un "pile ou face".
De cette façon il n'y a ni bonus ni malus, les dés tiennent déjà comptent des avantages ou inconvénients de la situation. De cette façon un post expliqué longuement et une avancée technologique assurée (IG*) compensent le scepticisme d'un "groupe".

Résultats :

1 ou 2 : Les hommes du gouvernement refusent tout, il semblerait qu'il possède déjà des fournisseurs attitrés...
3 à 5 : Convaincus par l'armure, moins par les armes... Ils se contenteront donc d'acheter le Diable Noir (finançant par là sa production en série [limitée]).
6 à 10 : Les capacités d'orateur de Magnus semblent avoir été efficaces, toutes les armes seront rajoutées à celles des armées officielles.


* In Game


Dernière édition par La Plume le Mer 24 Aoû - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Plume
Scribouillard tout puissant

avatar


Messages : 324
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Prototypes   Mer 24 Aoû - 19:31

Le membre 'La Plume' a effectué l'action suivante : Quand la Plume intervient...

'Jet de réussite' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Flavion
Magister de la Confrérie des Mécamanciens

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 27/04/2011

MessageSujet: Re: Prototypes   Mer 24 Aoû - 20:10

Magnus était au anges, il venait de signer un contrat exclusif entre le Consortium et l'armée. Même si les autres produits ne les intéressaient pas (ayant de toute façon d'autres fournisseurs), le ministère lui offrait une exclusivité de production totale sur les armures assisté Diable Noir. Une surveillance étroite de la production pour l'armée sera bien entendu contrôlé mais le ministère s'est montré très généreux sur les thermes financiers de ce-dit contrat, désireux de ne voir ses armures qu'en possession d'Haldaran.

Dans un mois, le temps de calibrer les machines, le Consortium pourra commencer la production de la première commande qui s'élevait déjà 10 000 commande. Pour un coût de 30 000 pièce d'argent l'armure, et un bénéfice de 10 000 pièce d'argent pour le Consortium, les calcule se faisaient vite.
Pour augmenter le rapidité de la première livraison, le ministère de la défense avait offert une prime non négligeable.

Magnus rentrait donc au siège sociale avec de précieux documents sous le bras. Demain il organiserait une grande réception afin de fêter le futur même de son entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prototypes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prototypes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Basse Haldaran :: Scyntilla :: La Pointe-