AccueilAccueil  Cartes  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trahison!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkhain Rünayc
Pirate Capricieux

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 25
Localisation : Montélimar

MessageSujet: Trahison!   Mer 24 Aoû - 14:39

    Il avait froid, le givre empiétait de plus en plus sur le sol de la pièce dans laquele il se trouvait. Il ne lui restait presque plus d'huile et la flamme de sa lampe vacillait. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, si la flamme s'éteignait il mourrai seul dans le noir, son sang se déversant de ses nombreuses plaies au coté et à la tête.
    Il ne savait pas vraiment ce qui avait merdé dans leur plan, et Arkhain était parti chercher de quoi le sauver. Il y a bien trop longtemps.
    Déjà, pourquoi leur vol avait dégénéré si vite, leur plan était simple pourtant.
    Ils devaient avoir le temps de braquer le marchand de légumes avant que la garde n'arrive.
    Mais quelqu'un avait du les trahir, tous. Et Arkhain ne reviendrai pas maintenant, il aurai déjà du être la depuis plusieurs heures. Il avait du être attrapé et pendu selon les coutumes locales lui aussi.
    Tandis que la lumière vacilla, illuminant la pièce un dernier instant avant de mourir, il se dit que lui aussi mourrai.
    Cette vie était injuste, il ne pouvais pas mourir à 17 ans. Et pourtant il sentait son sang coaguler et se glacer au fur et à mesure qu'il s’échappait de la plaie béante qu'il avait quelques pouces en dessous des cotes.
    C'était si injuste.


    Il marchait tranquillement. Dans un désert glacial. Et il entendait un étrange bourdonnement ainsi qu'une chaleur. Le bourdonnement se transformait en cri. Il discernait des paroles, mais ne pouvait les comprendre. Si quelques mots.

    "-Kaelor"

    Oui, Kaelor, c'était son nom, il se souvenait maintenant, la blessure, la lampe, le traitre, tout lui parvenait au cerveau en même temps que le cri de Arkhain

    "-Kaelor bordel tu va ouvrir ces putains d'yeux, j't'ai pas trainé jusqu'ici pour qu'tu crèves comme les sales rats qui tapissent le sol de s'te cabane pourrie!!!"

    Oui, Arkhain était devant lui, il ne l'espérait plus. Il inspecta rapidement la pièce du regard puis découvris deux lanternes allumées et un petit feu dans un coin. L'air se réchauffait peu à peu tandis que son ami pansait ses plaies. Grâce à quoi? Il ne voulait pas le savoir.

    Lorsqu'il eut finit Arkhain lui tendit une écuelle qu'il remplit d'un liquide chaud et fumant qui sortait du pot à lait qu'il avait à la main.

    "-Bois c'est du ragout"

    En effet, il sentait le fumet de cette nourriture tant espérée. Ça faisait plusieurs jours qu'ils n'avaient pas touché la moindre miette de pain et la il avait du ragout, chaud et il y avait même de la viande dedans.

    Une fois qu'il eut finit de manger il inspecta ses pansements et constata qu'il s'agissait de bandages de lin recouverts d'onguents. Cela valait une fortune, comment Arkhain avait il pu se procurer tout ça, il ne devait plu s'agir du vol classique qu'ils avaient l'habitude de pratiquer au quotidien pour trouver de quoi survivre.
    Et les gros vols étaient punis par la pègre locale, on ne volait pas sur le territoire des Protecteurs de la corporation. Pas sans le regretter et le payer de sa vie.


    "Ne t'inquiète pas, on ne craint rien, j'ai fait ce qu'il y avait à faire."

    C'est tandis qu'Arkhain lui disait ça pour le rassurer qu'il se rendit compte qu'il était déja le matin.

    "Dors, tu as besoin de repos, je retourne nous chercher à manger, ne t'inquiète pas pour
    moi, mange ce qu'il reste, je ne rentrerai pas avant demain matin."


    Sur ces paroles peu réconfortantes Arkhain S'en fut d'un pas sur. Quelque chose avait changé chez lui, il ne paraissait plus le même, ce n'était plus l'adolescent avec lequel il survivait depuis plusieurs mois dépourvus de tout.

    C'est avec ces pensées étranges qu'il s'endormit d'un sommeil sans rêves. Ou alors il ne s'en souvenait pas au réveil; Ce qui somme toute était peut être mieux.
    Une douleur sourde au coté le lancinait et la faim le tiraillait à nouveau. De plus ne envie pressante se faisait sentir. C'est en revenant de la rue dans laquelle il avait soulagé sa vessie qu'il remarqua la paire de pistolets et le mot.

    "Tu dors depuis deux jours, j'ai changé tes pansements, tu délirais quand je suis passé, j'espère que tu vas bien. J'ai de nombreuses choses à faire. Si Théo te contacte, tue le, c'est lui le traitre, je repasse demain."

    Ne sachant de quand datait le mot il n'avait aucune idée quand au moment de venur de son compagnon, il décida donc de manger le reste de ragout tandis que le soleil se couchait.


    Quelques heures plus tard Arkhain déboula en trombes dans la pièce pour ramasser tout ce qu'ils possédaient, le porter sur son épaule et l'emmener vers les doacks ou les attendaient un petit bateau de pêche.
    "je t'expliquerai" furent les seuls mots qu'il reçut en explication.



    Plusieurs jours plus tard, alors que Kaelor commençait à se remettre de ses blessures et à se faire à leur nouvelle vie à Nohandia Arkhain décida de tout lui révéler.

    "-Voila ce qui s'est passé, tout allait bien, mais Théo nous avait vendu contre la récompense classique, 20 pièces d'argent par tête de traitre que l'on dénonçait et le pardon pour ses crimes. Voila pourquoi la garde nous à si vite trouvé. Dans le combat ou tu as été blessé j'avais remarqué que Théo ne s'était pas fait attaquer une seule fois. Voila pourquoi je t'ai laissé. Seulement il s'est rendu compte que je l'avais repéré et tandis que je feignait d'aller me coucher à la planque habituelle ou sonia, tu sais, sa sœur qui voulait coucher avec moi depuis qu'elle a 13 ans m'attendait, à ce moment la je l'ai vu se faufiler et mettre une poudre dans le seul bidon de lait qu'il nous restait. Je n'en ai pas bu, j'ai laissé sa sœur s'endormir sous l'effet du somnifère et je suis sorti par la porte dans la cave qui débouche sur les égouts. J'avais bien fait, alors que je débouchait sur la rue, la maison était en flammes, sa sœur avec.
    Il avait voulu me tuer, à partir de la j'ai fait ce que mon père m'avais appris dans le temps avant que je viennes faire mes études sur le continent. Je me souviens encore de ses mots


    "les scrupules et la conscience ne sont que des phénomènes artificiels instaurés par notre société pour ne pas à avoir à gérer l'avis et les actes de chacun. Oublie les et tu sera le mouton qui marche à contre sens. Tu sera le premier à être abattu par le berger, mais si tu es assez intelligent pour fuir le berger, alors le loup ne te fera pas peur non plus, car tu saura t’échapper, et même sans autres armes que ta conviction tu pourras le tuer. Les scrupules c'est pour les lâches."


    Alors j'ai mis ma conscience de coté et je suis allé chez l'alchimiste de la Rue Laelys. je l'ai tué de mes mains, j'ai récupéré de quoi te guérir, deux lanternes et le ragout. Mais j'ai aussi pris sa caisse. Il était sacrément riche le bougre. Avec ça j'ai acheté quatre pistolets. Je t'en ai offert deux. A présent à nous la nouvelle vie on va rester la, se refaire un cercle de connaissance et on s'attaque à du plus gros poisson. Et on tue si nécessaire."




    Tandis que son ami prononçait ces mots, on voyait une lueur rouge dans le fond de ses yeux. Une lueur de haine qui chassait toute peur. Arkhain avait une revanche à prendre. Et un homme à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Trahison!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haldaran :: Basse Haldaran :: Scyntilla :: Le Grand Marché-